Маркіян Камиш

український письменник

Le bonheur par contamination

«Markiyan Kamysh lui s’en fout et le clame haut et fort. L’attrait de la zone est lui chez magnétique. Quand il ne s’y saoule pas ou n’y consomme pas de drogues, il n’hésite pas à boire de l’eau aux sources contaminées pour se désaltérer. Il y a fait de multiples incursions soit 200 jours en tout. Il se présente comme un fou dégénéré qui n’hésite pas à y emmener sa petite amie. Il y croise des touristes qui vont et viennent mais lui couche là-bas. Il étend son sac de couchage dans les appartements abandonnés, parfois jonchés de la dépouille d’un loup. Il s’y sent «en paix».

All text: http://www.lessoireesdeparis.com/2016/05/26/le-bonheur-par-contamination/